Résidence
Shanta Rao
Date de début
15 janvier 2024
Date de fin
15 mars 2024
Résumé

Du 15 janvier au 15 mars 2024, le Capc accueille l'artiste franco-indienne, basée à Paris, Shanta Rao.

Portrait de Shanta Rao. Photo Gilles Beaujard
Portrait de Shanta Rao. Photo Gilles Beaujard

Dans le cadre de sa résidence Les Furtifs au Capc, Shanta Rao travaillera en étroite collaboration avec l’enseignante-chercheuse en océanographie physique Natalie Bonneton. Elles construiront un champ sémantique commun autour du ressaut de marée, et plus généralement, de la surface de l’eau - appelée « surface libre » par les scientifiques - et de la dynamique des fluides, afin de permettre à Shanta Rao de produire de nouvelles sculptures. Son temps au Capc sera dédié à une recherche et une conversation au long cours avec Natalie Bonneton, en concertation avec la commissaire associée au programme de résidence Marion Vasseur Raluy. À partir d’observations du ressaut de marée (phénomène que l’on appelle localement mascaret lorsqu’il est énergétique) à Podensac en septembre 2022 et 2023, sa recherche continue à prendre forme pendant la résidence durant l’hiver 2024.


 

Shanta Rao
L’œuvre de Shanta Rao (franco-indienne, vit et travaille à Paris) invoque un monde transformiste, en perpétuel devenir. Elle puise ses origines dans le concret de phénomènes physiques et biologiques ou encore, dans l’abstraction d’algorithmes empruntés à la musique contemporaine. Par une approche brouillant ou invalidant les généalogies, des objets-sources mutent, s’hybrident et se manifestent sous de nouvelles formes. Changement de langage, de forme, de matière. Qu’elles soient peintures, objets ou installations, elles sont le résultat de procédés et de mécaniques hybrides, une mise en forme de l’entropie qui questionne la persistance des êtres et des choses à travers le temps et la dynamique des flux et des transitions. Les œuvres les plus récentes, s’activant soit comme sculpture soit comme peinture en fonction de leur exposition, s’inscrivent dans le vaste champ de la Soft Sculpture.

Ses expositions personnelles et collectives ont eu lieu notamment à la Galerie Edouard Manet, Gennevilliers ; Treignac Projet, Treignac ; Shimmer, Rotterdam ; FUTURA, Prague ; Nest, La Haye ; Institut national du design, Ahmedabad, Inde.

Shanta Rao est venue en 2023 pour une première résidence au Capc du 22 septembre au 3 octobre. 



Natalie Bonneton
Natalie Bonneton est enseignante-chercheuse, en mécanique des fluides. Elle effectue son enseignement à l'Institut National Polytechnique de Bordeaux, et sa recherche au laboratoire EPOC de l'université de Bordeaux. Depuis de longues années, Natalie Bonneton s’intéresse à la dynamique des fluides en milieu littoral. Elle est fascinée par les ondes liquides, océaniques ou fluviales. Elle regarde avec attention la surface dite "libre" de l’eau.  Parallèlement à ses travaux de recherches, elle a mis en place un réseau d’écoute et d’accompagnement pour les étudiants en difficultés à Bordeaux INP. Elle aime partager son goût des mots. Au sein de ce réseau, elle est très sensible aux mots et aux maux des étudiants. En tant que scientifique, elle a notamment introduit avec ses collègues, le terme "Ressaut de marée".

A voir aussi
A voir aussi
A voir aussi