Nina Beier, Auto
08.03.24 - 08.09.24
Nina Beier, Auto
08.03.24 - 08.09.24
Nina Beier, Auto
08.03.24 - 08.09.24
Sculpture prenant la forme d'un éléphant blanc
Nina Beier, "Traffic", 2023. Photo Vegard Kleven

De mars à septembre 2024, l'artiste danoise Nina Beier – dont certaines œuvres sont présentes dans la collection du Capc – est invitée à investir la Nef pour une rétrospective de milieu de carrière, présentée conjointement au Capc et à Kiasma (Helsinski, Finlande).  

 

Du
08.03.24
Au
08.09.24

Commissaires
Sandra Patron et Cédric Fauq

Vernissage
Jeudi 7 mars 2024, 19h

8€ / 4,50€, tarif réduit / 2€, étudiants

Nef du Capc

Lions en marbre, voitures de luxe télécommandées, toboggans-éléphants, fausse porcelaine chinoise : à partir d’objets glanés sur des plateformes en ligne, Nina Beier procède par juxtapositions et détournements pour révéler les mutations et paradoxes de nos archétypes culturels. Depuis plus de 15 ans, l’artiste explore les récits sous-jacents contenus dans les objets de consommation courante que nous produisons, acquérons, utilisons puis jetons.

Chez Nina Beier, la remise en question des systèmes de valeur existants est centrale. L’artiste renverse les hiérarchies établies (entre le précieux et le banal, l’authentique et la contrefaçon) et opère une critique pleine d’humour de notre monde contemporain. Alors ses sculptures tombent, se cassent et se déversent, participant d’une tragédie de la statuaire et du monument.

Les rapports de genre et de classe ainsi que l’histoire coloniale et sociale nourrissent toute l’œuvre de Nina Beier. Faisant usage de matériaux pour leurs pouvoirs évocateurs – flirtant avec le cliché, qu’elle emploie à dessein –, on y croise des feuilles de palmiers, des perruques mais également des moustaches et des tapis persans.


Nina Beier
Le travail de Nina Beier a fait l’objet de nombreuses expositions personnelles dans le monde entier aussi bien en Europe qu’aux États-Unis ou en Asie. Elle a notamment récemment montré son travail à Art Sonje à Séoul (2023) ; au Haus am Waldsee à Berlin (2023) ; à la Highline à New York (2022) ; au Rønnebæksholm au Danemark (2021) ainsi qu’à Spike Island à Bristol (2018). En France, son travail a été remarqué lors de la 16e édition de la Biennale de Lyon « manifesto of fragility » (2022). En 2024, en plus de son exposition au Capc et à Kiasma, elle sera exposée au Mexique au musée Tamayo.

 

Commissaires : Sandra Patron et Cédric Fauq
 

Vernissage : Jeudi 7 mars 2024, 19h - 21h30
 

L’exposition de Nina Beier « Parts » à Kiasma (Helsinki, Finlande) se tiendra du 22 mars au 8 septembre 2024

L’exposition de Nina Beier reçoit le soutien de Rothschild Martin Maurel, de la Danish Art Foundation et de la New Carlsberg Foundation

Autour de l'exposition
Autour de l'exposition
Autour de l'exposition
A voir aussi
A voir aussi
A voir aussi