Jean Sabrier, Ce qu'on ne voit pas
jusqu'au 28.04.24
Jean Sabrier, Ce qu'on ne voit pas
jusqu'au 28.04.24
Jean Sabrier, Ce qu'on ne voit pas
jusqu'au 28.04.24
Portrait de l'artiste Jean Sabrier en arrière plan, son visage est partiellement dissimulé par le reflet d'une installation sur une vitre.
Richard Hamilton, Jean Sabrier, 3.8.98, 1998. Photo Polaroïd

Artiste autodidacte et touche-à-tout, Jean Sabrier (1951-2020) a développé en cinq décennies une œuvre polymorphe. Son travail subtil et poétique mêle exigence et humour, offrant à celle ou celui qui le regarde une expérience perceptive à la fois jouissive et déstabilisante.

Du
07.04.23
Au
28.04.24

Commissaire : Alice Cavender

8€ / 4,50€, tarif réduit / 2€, étudiants

Vernissage
Jeudi 6 avril 2023, 19h

Entouré de ses figures tutélaires avec lesquelles il maintient un dialogue constant – les grands maîtres de la perspective de la Renaissance, Piero della Francesca ou Paolo Uccello, l’inclassable Marcel Duchamp et son alter-ego britannique Richard Hamilton – il expérimente avec les limites de notre champ de vision, dans un détournement constant de notre regard.

Le temps et le mouvement sont au cœur de son travail de sculpture, d’installation, de photographie, d’édition et de peinture. Sa façon d’envisager l’œuvre d’art comme une expérience « totale » et connectée trouve son aboutissement dans ses films d’animation, développés sur les vingt dernières années de sa vie et véritables mises en abyme de l’ensemble de ses recherches et préoccupations artistiques.

C’est à travers cette production protéiforme que Jean Sabrier s’escrime à nous encourager à questionner notre vision et à décentrer notre regard. Dans son laboratoire de représentation des formes, ce bricoleur-scientifique-artisan-érudit-poète-artiste livre au monde une œuvre malicieuse et séduisante, confirmant les mots si justes de son ami Bernard Noël à son égard : « quand elle est bien dirigée, la perception peut aller plus loin que ne va la vue, et là, dans un frémissement extrême, s’épanouit un sentir qui voit ».

 

Commissaire : Alice Cavender

 

Vernissage : Jeudi 6 avril 2023 à 19h.

 

Découvrez l'exposition en famille grâce au livret kids.

Cette exposition est labellisée d’intérêt national. À ce titre, elle reçoit le soutien du ministère de la Culture / Direction régionale des Affaires culturelles de Nouvelle-Aquitaine.

 

 

 

__________________________________________________________________________________

Ressources pédagogiques sur l'exposition Jean Sabrier, Ce qu'on ne voit pas
pour les enseignants du 1er degré - DSDEN 33 - ICI

 

Autour de l'exposition
Autour de l'exposition
Autour de l'exposition
Musique Dimanche 28 avril 16h00-17h00
Finissage de l'exposition "Jean Sabrier, Ce qu'on ne voit pas" avec Mathias Pontevia

Réservez en ligne : ICI

Le musicien Mathias Pontevia, batteur et électroacousticien, a collaboré à plusieurs reprises avec Jean Sabrier, notamment sur l’accompagnement sonore des différentes animations vidéo de l’artiste. Ce finissage musical sera l’occasion pour Mathias Pontevia de proposer une composition inédite et live au sein de l’exposition dédiée à Jean Sabrier, en écho à l’œuvre de Paolo Uccello.

A voir aussi
A voir aussi
A voir aussi