Activité pédagogique
Exposition - restitution "Face à face"
Start date
November 07 2023
End date
November 26 2023
Renseignements

Projet d'éducation artistique et culturelle avec les Burn'ettes et l'artiste Laurine Kotte

Résumé

Exposition - restitution Face à face
Un projet de muséothérapie avec un groupe de femmes victimes du syndrome du Burn‘out et l’artiste Laurine Kotte.


En cette rentrée 2023, le Capc a mené un projet de deux mois avec les adhérentes de l’association L’Burn qui accompagne des femmes victimes de burn-out en vue de leur réinsertion sociale et professionnelle. En compagnie de l’artiste Laurine Kotte, ces femmes ont tissé le fil de leur histoire lors d’ateliers de broderie. 

Vernissage : Jeudi 16 novembre, 19h - 21h

Photo : Pauline Lacaze

Les musées sont des lieux de bien-être, de mieux-être individuel et collectif, de reconstruction, de prévention et de soin. La rencontre avec des œuvres d’art et la pratique artistique peuvent faire partie d’un accompagnement global de soins en permettant de lutter notamment contre l’isolement social et la stigmatisation et en favorisant la libération de la parole.

 

Du 28 septembre au 9 novembre 2023*, un groupe de 10 femmes adhérentes de l’association L’Burn (Les Burn’ettes) en reconstruction post Burn out, ont participé à un projet d’éducation artistique et culturelle avec l’artiste Laurine Kotte. Prenant comme point de départ l’exposition de Kapwani Kiwanga, Retenue, qui au travers d’une installation monumentale de cordes en coton bleu indigo, met à nu les histoires invisibilisées, les Burn’ettes ont tissé le fil de leur histoire lors d’ateliers de broderie.

 

Les Burn’ettes se sont tout d’abord immergées dans l’exposition Retenue puis ont partagé au groupe leur expérience et sensation du burn out. Laurine Kotte a proposé en live des dessins symbole de leurs mots/maux** que chaque participante s’est ensuite appropriée pour les transporter au plus proche de leur histoire. Ces dessins ont ensuite été transposés sur tissu et au fil des 5 ateliers, les burn’ettes ont tissé, peint, mis en couleur et en paillettes leur Burn out. A l’instar des gouttes d’eau qui refertilise le sol de la nef dans l’exposition de Kapwani Kiwanga, les Burn’ettes ont progressivement apporté une symbolique colorée et sereine à leur burn out.

 

Chaque burn’ette a choisi 6 tissus afin de composer un cube à son image, à ses couleurs, à son burn out. Une face du cube est brodée. Assemblés les uns avec les autres, l’ensemble des cubes des 10 participantes forment un énorme cadeau parsemé de pansements. Cette installation s’apparente à un “cadeau mal emballé”, symbole du burn out. Le burn out est une période difficile qui peut devenir une véritable chance lorsque l’on écoute sa petite voix intérieure qui permet de transformer ces épreuves en véritable cadeau de la vie.

 

A voir aussi
A voir aussi
A voir aussi