CAPC
musée d'art contemporain
de Bordeaux

Exposition

31.05.2012 -> 02.09.2012

Make-up

Un choix d'œuvres dans les collections du CAPC et de Société Générale

L'exposition Make-up est conçue à partir d'une sélection d’œuvres de la collection de la Société Générale mises en relation avec quelques pièces de la collection du CAPC. Déployée dans la galerie du rez-de-chaussée du musée, cette exposition constitue le deuxième opus d'une collaboration entre le CAPC et la Société Générale faisant suite à Pour une méthodologie d’accrochage Feng Shui qui a eu lieu au CAPC en 2008.

----

Le choix d'œuvres qui préside à l'élaboration de l'exposition Make-up est délibérément orienté « peinture ». Ce choix explore la multiplicité des effets de surface inhérents à la peinture contemporaine et aborde certains enjeux propres à la question des représentations contemporaines tout en faisant office de « chambre d’écho » à la rétrospective Michel Majerus présentée dans la nef du CAPC au même moment.

En anglais, make-up signifie « maquillage », mais aussi « composition » ou encore « mise en page », trois notions autour desquelles l'exposition est structurée. Au sens littéral, la peinture et le maquillage procèdent d’un même geste : appliquer de la matière pigmentée sur une surface pour la protéger et lui conférer des qualités décoratives ou représentationnelles aussi bien métaphoriques, conceptuelles que figuratives.

Dans leur entreprise de déconstruction du langage pictural, les artistes des années 60 ont mis en exergue les intentions et les conséquences qu’imposait le geste de recouvrir une surface avec des pigments. Or, dans les stratégies de recouvrement et de découvrement qui traversent l'histoire de la peinture depuis ses origines mythologiques jusqu'à ses formes les plus actuelles, la peinture n'a cessé de dire qu'elle montrait et cachait en même temps, comme le make-up. Ainsi, chaque œuvre présentée dans l’exposition propose un éclairage sur le rapport entre « art et fard », et, ainsi, d'explorer la dimension refoulée des qualités émotionnelles, psychiques et formelles de la couleur en mettant en avant ce qu'elle rend visible.

 

Société Générale
La Collection d’art contemporain

Créée en 1995, la Collection d’art contemporain Société Générale est aujourd’hui riche de plus de 350 œuvres originales et de 700 lithographies. Elle représente un panorama de la création plastique depuis la fin des années 1970 jusqu’à nos jours. Depuis 2004, les acquisitions se concentrent sur la création contemporaine la plus récente autour de trois supports : la peinture, très majoritairement abstraite, la sculpture et la photographie.

Parmi les artistes représentés, citons : Andy Warhol, Pierre Alechinsky,Valérie Belin, Jean-Marc Bustamante, Philippe Cognée, Stéphane Couturier, Olivier Debré,Thomas Demand, Barry Flanagan, Bernard Frize, Raymond Hains, Imi Knoebel, Bertrand Lavier, François Morellet, Aurélie Nemours, Thomas Ruff, Pierre Soulages,Wang Du, Zao Wou-Ki.

Cet engagement en faveur de l’art contemporain s’est renforcé en 2004 en devenant une politique de mécénat à part entière. Les œuvres de la Collection font ainsi régulièrement l’objet d’expositions dans des musées de référence, tant en France qu’à l’étranger. Exposées dans les locaux du siège de la banque, ces œuvres font également partie du cadre de vie des salariés et permettent d’initier en leur faveur de nombreuses actions pédagogiques autour de l’art.

 

- - - -

Société Générale est partenaire de l’exposition Michel Majerus.

 

----
-> Artiste(s) John Baldessari, Martin Barré, Olaf Breuning, Philippe Chancel, Alan Charlton, Robert Combas, Stéphane Couturier, Stéphane Dafflon, Philippe Decrauzat, Chohreh Feyzdjou, Imi Knoebel, Robert Mangold, Jonathan Monk, Olivier Mosset, Jean-Pierre Raynaud, Thomas Ruff, Wolfgang Tillmans, Niele Toroni, Andy Warhol, Isabelle Waternaux.
----

-> Galerie Foy, rez-de-chaussée
-> Voie d'accès pour personnes handicapées
-> Tarifs : Entrée du musée : 5 €; 2,50 € (tarif réduit)

----

www.rosab.net
Web magazine en ligne

> la collection en ligne <