CAPC
musée d'art contemporain
de Bordeaux

Exposition // "L'ÉCRAN : ENTRE ICI ET AILLEURS" //

01.10.2015 -> 15.11.2015

LaToya Ruby Frazier

Detox (Braddock U.P.M.C.), 2011, vidéo 22'23"

Le CAPC musée d'art contemporain de Bordeaux poursuit sa programmation L'Écran : entre ici et ailleurs, dédiée au film et à la vidéo d'artiste et présente d'octobre à novembre la vidéo, Detox (Braddock U.P.C.M.) , de l'artiste américaine LaToya Ruby Frazier.

Ce programme est conçu par la commissaire invitée, Anne-Sophie Dinant.

----
----

Principalement axé autour de la photographie, le travail de LaToya Ruby Frazier s’est également tourné, depuis quelques années vers la vidéo et la performance. Par une démarche documentaire incisive, l’artiste relate le déclin de Braddock, sa ville natale, à travers l’histoire de sa communauté et en particulier de celle de sa famille qui comprend trois générations de femmes : sa grand-mère, sa mère et elle-même. Ses photographies, le plus souvent en noir et blanc, examinent les conséquences désastreuses qui se sont abattues sur la ville post-industrielle peuplée d’usines métallurgiques. L’artiste questionne la place de l’individu dans une société démunie face aux lois qui régulent l’économie capitaliste et aux discriminations sociales et raciales toujours en place. Pour Detox (Braddock U.P.M.C.), LaToya Ruby Frazier utilise une esthétique de ‘home movie’ vidéo. Cette oeuvre plante en partie son décor dans l’arrière boutique du Braddock Hills Medicine Shoppe, une pharmacie de la ville où sa mère et elle font l’essai d’une détox ionique qui après analyse, est sensée révéler l’impact de la dégradation de l’environnement sur le corps. Cette scène est entrecoupée d’une interview filmée de sa mère dans sa chambre et d’images presque statiques des paysages urbains pollués de Braddock.  

Influencée, entre autre, par le travail documentaire du photographe et réalisateur américain Gordon Parks, LaToya Ruby Frazier utilise la caméra comme une ‘arme pour une justice sociale’. L’artiste montre, à travers ces témoignages, un quotidien caractéristique qui révèle la pauvreté et le désarroi de personnes dont les vies ont été hautement affectées par leur environnement, dénonçant par ce biais les conséquences de l’indifférence des pouvoirs politiques face à ces problèmes.

 

LaToya Ruby Frazier (née en 1982, Braddock, Pennsylvanie) vit et travaille entre New Brunswick, Braddock et New York.

Ses expositions collectives récentes (sélection) incluent :  56ème Biennale de Venise, 2015 ; Busan Biennial, Busan, Corée du Sud, 2014 ; Museum of Contemporary Art, Chicago, 2013 ; 13th Istanbul Biennial, Istanbul, 2013 ; Whitney Biennial, New York, 2012; Incheon Women Artists' Biennale, Corée du Sud, 2011 ;  MoMA PS1, 2010.

Ses expositions personnelles récentes (sélection) incluent : Aperture, New York, 2015 ; Visual Art Center, University of Texas, Austin, 2014 ;  The Institute of Contemporary Art, Boston, 2013 ; le Brooklyn Museum, Brooklyn, NY, 2013 

Expositions personnelles à venir : le Carré d’art, Nîmes, 2015 et le CAPC musée d’art contemporain de Bordeaux, 2016

Prix et récompenses : Guggenheim Fellow in Creative Arts, New York, 2014 ; Son ouvrage The Notion of Family, 2014 a reçu le prix Infinity 2015 du Centre international de la photographie, New York; MacArthur Fellow 2015

----

-> Galerie Foy-Sud, 2ème étage
-> Voie d'accès pour personnes handicapées
-> Tarifs : Entrée du musée, 6,50 € (plein tarif) ; 3,50 € (tarif réduit)

----

www.rosab.net
Web magazine en ligne

> la collection en ligne <