CAPC
musée d'art contemporain
de Bordeaux

Exposition

28.11.2008 -> 08.03.2009

IAO

Explorations psychédéliques en France, 1968-∞

IΔO, entre installation, scène et sculpture, est une tentative d’exposition de l’expérience psychédélique. À partir d’une exploration inédite de la constellation d’artistes actifs en France à partir de la fin des années 1960, une équipe curatoriale pluridisciplinaire, en collaboration avec l’artiste Lili Reynaud Dewar, mêle à un corpus exceptionnel d’archives, d’objets et d’oeuvres un programme foisonnant croisant films, concerts, rencontres et projets spécifiques d’artistes.

----

Aujourd’hui, une nouvelle génération d’artistes puise aux sources du psychédélisme historique pour amener ce que l’on a pu appeler troisième révolution psychédélique – la deuxième étant l’émergence de la culture électronique à la fin des années 1980. IΔO constitue dès lors le premier éclairage jamais porté sur le psychédélisme entendu depuis le contexte français et ses nombreuses ramifications internationales. Se fondant sur la notion d’expérience, IΔO propose la traversée, trois mois durant, du psychédélisme d’hier et d’aujourd’hui. Un festival de trois jours, rassemblant près de trente formations musicales et associant projections, lectures et conférences inaugurent la manifestation les 28, 29 et 30 novembre 2008 dans la spectaculaire nef du CAPC.

Le terme «psychédélique», signifiant étymologiquement «rendre clair, visible» ou «libérer l’esprit» apparaît aux Etats-Unis dès la fin des années 1950 pour décrire l’effet d’altération de la perception que produisent certains psychotropes: l’ouverture des portes de la perception. De la modification de la conscience à la transformation des consciences, c’est au coeur des révoltes des années 60 que le terme est globalement diffusé. Dans l’ensemble des domaines de la culture, de multiples artistes tentent alors de restituer l’expérience psychédélique par différentes médiations. Or, si ces dernières années plusieurs manifestations ont pris le parti du contexte anglo-saxon, aucune ne s’était encore intéressée à la réalité de cette scène envisagée depuis la scène en France.

Ainsi IΔO, dont le nom est inspiré des paroles d’une chanson du groupe de rock psychédélique Gong, base son approche sur cette expérience singulière, aux confluences de la musique, de l’écriture et de la poésie et du happening, de l’art, du cinéma et de la télévision, du graphisme, du design, des comics, de la presse indépendante et de la mode. Cette méthodologie permet, d’un point de vue historique, de reconfigurer un réseau de relations historiques à l’intérieur de la scène artistique de l’époque, d’un point de vue muséal de reconsidérer des expériences majeures parfois laissées pour compte car elles n’ont laissé que peu de traces matérielles, ou encore de réévaluer un certain nombre de projets esthétiques considérés comme sous-culturels.

----
-> Curator(s): Yann Chateigné, avec Axelle Blanc et Tiphanie Blanc
----

-> Nef du CAPC et mezzanine
-> Partenaire(s): Oxbow, Caisse d'Epargne Aquitaine Nord, i-concept, Arte, Mouvement, Radio Nova, Chronic'art, Spirit, Tsugi
-> Organisateur : CAPC, avec Corner, ali_fib, monoquini, Novart Bordeaux

----

www.rosab.net
Web magazine en ligne

> la collection en ligne <