CAPC
musée d'art contemporain
de Bordeaux

Exposition

23.11.2017 -> 25.02.2018

BEATRIZ GONZÁLEZ

Dans la Nef du musée

Une exposition coorganisée par le CAPC musée d’art contemporain de Bordeaux, le Museo Nacional Centro de Arte Reina Sofia, Madrid, et le KW Institute for Contemporary Art, Berlin.

Manisfestion organisée dans le cadre de l'Année France-Colombie 2017.

Cette exposition est reconnue d'intérêt national par le ministère de la Culture et de la Communication/Direction générale des patrimoines/Service des musées de France. Elle bénéficie à ce titre d'un soutien exceptionnel de l'État.

----

 

Première exposition rétrospective de Beatriz González en Europe. Artiste emblématique et fondamentale de la scène artistique d’Amérique latine, Beatriz González a marqué des générations d’artistes et de penseurs. Son travail, qui dépasse les limites de la peinture, convoque l’histoire, la politique, l’humour, le privé et le public, ainsi que de nombreuses références très ancrées culturellement qui offrent une multiplicité d’interprétations.

Commissaire : María Inés Rodríguez

 

Beatriz González
Née en 1938, l’artiste colombienne vit et travaille à Bogotá. Elle commence par proposer des créations témoignant d’un regard vernaculaire et d’une lecture originale de figures emblématiques de l’histoire de l’art (Leonard de Vinci, Diego Velázquez, Johannes Vermeer, Auguste Renoir…).
En 1964, elle adopte un mode opératoire, rémanent au sein de son œuvre, en faisant d’une image issue de la presse colombienne une série de tableaux. Ses productions apparaissent comme des ready-made aidés. Les archives qu’elle collectionne montrent que l’imagerie populaire façonne son œuvre et constitue un terrain de recherche et de création fertile, dont elle extrait le folklore et le pittoresque. Mais la peinture n’est pas son médium de prédilection puisqu’elle crée également des rideaux monumentaux et des meubles.
Toujours en activité, elle accompagne les vives mutations sociales et politiques de la Colombie. Se décrivant ironiquement comme une « peintre de cour », son travail se manifeste comme une « protestation contre l’oubli » selon les mots de l’historien britannique Eric Hobsbawm.

 


----

-> Nef du musée
-> Voie d'accès pour personnes handicapées
-> Tarifs : Entrée du musée, 7 € (plein tarif) ; 4 € (tarif réduit)

----

www.rosab.net
Web magazine en ligne

> la collection en ligne <