CAPC
musée d'art contemporain
de Bordeaux

Keith Haring

Untitled, 1985

----

Sans titre, 1985
Peinture acrylique sur béton
1050 x 180 cm.

Ascenseur

----
En 1985, le CAPC consacre simultanément tous ses espaces à Keith Haring : la Nef, les galeries du rez de chaussée et du second étage. Après l’accrochage de ses dessins au rez de chaussée, l’artiste peint directement sur les murs de la galerie. Le CAPC lui propose d'intervenir sur le mur de la cage d'ascenseur qui relie les trois parties de cette exposition. Au fond de l’ascenseur, un écran vitré est aménagé à la manière d’une fenêtre. La silhouette d’un homme s'étire au long du parcours sur les deux étages. Tout en haut on découvre sa tête, auréolée de petits traits, à la manière de L'enfant radieux, une figure récurrente du travail de l'artiste.

Keith Haring est né en 1958 à Reading en Pennsylvanie et mort prématurément à New York en 1990, à l’âge de 31 ans. Keith Haring est l’un des premiers artistes à utiliser le graffiti comme pratique artistique dans le métro ou sur les panneaux publicitaires. Il intervient au début dans les réseaux de transport de New York, puis sur toutes sortes de supports, contestant toute hierarchie entre l’art et la rue et diffusant ses créations sous la forme d’éditions multiples. Contemporain et ami de Kenny Scharf et de Jean-Michel Basquiat, sa peinture ou ses dessins au feutre parlent de l’immédiateté de leur époque. Il met en scène des personnages aux traits épurés et schématiques , dont l’efficacité est héritée des médias, ou du Pop Art. Avec ses bonhommes reconnaissables comme de véritables hiéroglyphes contemporains, il devient très vite un emblème, puis une légende, des mouvements culturels alternatifs de l'Amérique des années 80.

www.rosab.net
Web magazine en ligne

> la collection en ligne <