CAPC
musée d'art contemporain
de Bordeaux
<- Wednesday 23 March 2011 ->

• 23 March 2011 - 19:00

CONFERENCIA // & PROJECTION //

ANDRé LEBLANC & JOHN MENICK
Albert Dadas : le premier voyageur aliéné suivi du film Paris Syndrome, 2010
----

Soirée en deux parties ; la conférence Albert Dadas : le premier voyageur aliéné d'André LeBlanc est suivie de la projection du film de John Menick Paris Syndrome, 2010

----

Conférence

André LeBlanc
Albert Dadas : le premier voyageur aliéné

En 1887, Albert Dadas fut la première personne à recevoir le diagnostic de fugueur pathologique. Incapable de résister à l’impulsion de tout abandonner – famille, amis, emploi – et d’aller là où bon lui semblait, il voyageait presque toujours à pied, dans un état second dont seule l’hypnose pouvait raviver le souvenir, errant de ville en ville, de Paris à Moscou, passant par Prague et Constantinople, avant d’être arrêté comme vagabond et obligé de rentrer chez lui à Bordeaux. Son cas déclencha une petite épidémie « d’aliénés voyageurs » en France puis se répandit ensuite en Italie, en Allemagne et en Russie, mais semble-t-il dans aucun autre pays. Elle ne dura que deux décennies : après 1909 les diagnostics de fugue se feront de plus en plus rares. Qui était Albert Dadas ? De quoi souffrait-il vraiment ? Peut-on considérer comme réelle une maladie dont l’épidémie se limite si étroitement dans l’espace et le temps ? En nous référant aux tableaux de Johan Furåker sur Dadas et ses prodigieuses pérégrinations, nous puiserons les réponses à ces questions dans Les Fous Voyageurs de l’éminent philosophe canadien, Ian Hacking, qui nous a livré une analyse passionnante de Dadas, de son médecin, le Docteur Philippe Tissié, et des vecteurs médicaux et culturels qui créèrent un environnement favorable à l’épanouissement de ce phénomène dont Bordeaux fut l’épicentre.

André LeBlanc a enseigné à l’Université de Concordia (Montréal) et à l’Université de King’s College en Nouvelle-Écosse. Professeur invité à l’Université de Bordeaux dans le cadre du Master en Histoire et Philosophie des Sciences en octobre dernier, il est actuellement Professeur d’Histoire et d’Histoire des Sciences à John Abbott College, à Montréal.

 

Projection

John Menick
Paris Syndrome, 2010

Paris Syndrome est un essai filmique dans lequel sont analysées les implications culturelles des maladies mentales liées au voyage. En plus du syndrome du voyageur, Paris Syndrome examine un certain nombre de questions apparentées comme le syndrome de Stendhal, maladie affectant les amateurs d’art, qui s’évanouissent devant les œuvres d’art ainsi que l’histoire des voyageurs fous du XIXe siècle et les variations historiques des maladies du voyage.

John Menick est né à White Plains, dans l’état de New York. Il vit et travaille à New York. Menick réalise des films et des œuvres sonores, écrit des essais et des nouvelles, pratique parfois la gravure et le dessin. Ses œuvres sont souvent peuplées de détectives errants, de conteurs fourbes, de documentaristes sans abri, de voyageurs fous et de cinéphiles reconnus. Menick enseigne occasionnellement à la Cooper Union de New York. Son public ideal – peut-être vous-même – ne regarde pas la télévision, ne sait ni conduire ni nager, a toujours un stylo à portée de main, déteste les téléphones portables, cite Feu Pâle comme l’un de ses livres favoris et a peur de prendre l’avion.

----

-> Auditorium
-> Acceso para personas discapacitadas
-> Precio 3 €. Gratuit pour les abonnés

----

www.rosab.net
Web Online Magazine

> la collection en ligne <