CAPC
musée d'art contemporain
de Bordeaux
<- Wednesday 22 January 2020 ->

• 22 January 2020 - 17h30 > 20h

PROYECCIóN

SOIRéE BLACK AUDIO FILM COLLECTIVE
En présence de Trevor Mathison
----

Projection suivie d'une discussion +
Performance sonore

----
Programme de la soirée
• 17h30 > 19h
Handsworth Songs
Black Audio Film Collective
Projection suivie d’une discussion
en présence de Trevor Mathison, designer sonore et membre fondateur du Black Audio Film Collective
Auditorium du musée
• 19h > 20h
Trevor Mathison
In the Beginning
Performance sonore
Nef du musée

- - - - -

Handsworth Songs (Royaume-Uni, 1986) 
Black Audio Film Collective
58 min., couleur, son, 4/3, VO sous-titrée. 
Format original : 16 mm

En octobre 1985, la Grande-Bretagne est le théâtre de manifestations dans le quartier de Handsworth à Birmingham et dans les centres urbains de Londres. Ces événements furent violents et tragiques, marqués par la mort d’une femme noire, Joy Gardner, et d’un policier blanc, Keith Blakelock. Handsworth Songs s’appuie sur ces événements pour dénoncer l'incapacité des médias britanniques à dépasser leurs préjugés vis-à-vis des émeutiers et de leurs revendications, pour interrompre le cycle infernal des réactions malsaines liées à la présence des Noirs en Grande-Bretagne.
Au-delà de la question de la révolte qui ne serait motivée que par la colère et la rage, Handsworth Songs cherche à montrer la complexité et les ambivalences liées aux questions raciales, qui ne peuvent se réduire à la rhétorique du désordre civil. Le film invite à repenser la présence des populations noires en Grande-Bretagne à travers la remise en cause d’idées préconçues telles que celle d’une communauté noire anglaise unifiée et réunie autour de revendications et modes d’expressions unilatéraux. Handsworth Songs raconte le pluralisme des voies de la contestation.

Projection imaginée dans le cadre de l’exposition Naming the Money de Lubaina Himid. 

 


Biographie

Artiste, musicien, compositeur, preneur de son et designer sonore, Trevor Mathison (né en 1960) travaille depuis 20 ans dans une multitude de domaines. Ses principaux modes d’expression ont été tournés vers les médias audios et numériques. 
Membre fondateur du célèbre collectif d'artistes de « cinéma-culture » Black Audio Film Collective (1982-1995), Mathison est également membre fondateur du groupe de techno dub Hallucinator (1993-2000), du collectif d'artistes Flow Motion (1993-2000) et, actuellement du projet Smoking Dogs Films.
En 2003, il s'est associé à l’artiste Gary Stewart pour former un groupe de recherche, de production et de performances, Dubmorphology.

Travaux récents :
2019
Waiting for Myself to Appear de et avec Michael MacMillan, Geffrye Museum, Londres (design sonore)
Slave Rebellion Reenactment de Dredd Scott, New Orleans (prise de son)
Spirit off: Dreaming Utopia par Dubmorphology, Beaconsfield Gallery, Londres (performance audiovisuelle)
Bert Williams: Lime Kiln Club Field Day de Edwin Middleton, Museum of Modern Art, New York (composition)

2018
Transmutations par Dubmorphology (paysage sonore, live de 12h), Nuit Blanche, Toronto (performance audiovisuelle)
Mimesis: African Soldier (installation vidéo de John Akomfrah)  (design sonore) 

2017
America de Garrett Bradley, Aubin Pictures (composition)
Precarity (installation vidéo de John Akomfrah) (design sonore)
Purple (installation vidéo de John Akomfrah) John Akomfrah (design sonore)

 

----

-> Acceso para personas discapacitadas
-> Entrada libre

----

www.rosab.net
Web Online Magazine

> la collection en ligne <