CAPC
musée d'art contemporain
de Bordeaux

Exposición // SATELLITE 2017 : "L'ÉCONOMIE DU VIVANT" //

23.11.2017 -> 04.02.2018

JUMANA MANNA

Parentés sauvages

L' exposition de Jumana Manna s'incrit dans le cadre de L'économie du vivant, une proposition du commissaire, Osei Bonsu pour la programmation Satellite 2017.

 

----

 

Jumana Manna, Wild Relatives [Parentés sauvages], 2017
en cours , 80min boucle,
Soutenu par : Jeu de Paume, Paris, Fondation Nationale des Arts Graphiques et Plastiques, CAPC musée d’art contemporain de Bordeaux, Arab Fund for Arts and Culture - AFAC, Henie Onstad Museum Norway, Public Art Norway – KORO, Vestnorsk Filmsenter et Fritt Ord.
©Jumana Manna

 

Le travail de Jumana Manna interroge le corps, le nationalisme, l’histoire et la constitution de la collectivité en recourant à deux techniques privilégiées : le film et la sculpture.
Dans son œuvre filmique, l'artiste explore les différentes formes d’articulation du pouvoir au travers des relations interpersonnelles.
Avec sa sculpture, elle aborde les résonnances historiques et politiques des matériaux ainsi que les relations physiques nouées entre les objets et les corps, puisant son inspiration notamment dans les objets archéologiques, la mécanique automobile et le symbolisme culturel de l’architecture moderne. Faisant appel à une grande diversité de matériaux, ses sculptures peuvent être considérées à la fois comme des abstractions et des interventions allégoriques. Elles jouent sur les dualités de l’animé opposé à l’inanimé, de la surface opposée à la structure, de la théâtralité opposée au réel.
Si ses films sont un déploiement d’images dans un récit temporel, ses sculptures condensent quant à elles des thématiques analogues sous des formes singulières.

 


Née aux États-Unis en 1987, l’artiste palestinienne Jumana Manna vit et travaille à Berlin. Elle est diplômée du CalArts (maîtrise) ainsi que de l’Académie nationale des beaux-arts d’Oslo (licence) et de l’Académie Bezalel des beaux-arts et de design de Jérusalem (licence).Son travail a fait notamment l’objet de nombreuses expositions personnelles, notamment à la galerie Chisenhale, Londres (2015), Malmo Konsthall, SE (2016), Beirut Art Center, Lebanon (2015), au Sculpture Center, New York, (2014). Elle a également participé à des expositions de groupe, notamment la Biennale de Liverpool, Kunsthalle Wien, la 20e Biennale de Sidney, Marrakech Biennale 6, Jerusalem Show VII, la Fondation Al Ma’mal , et Henie Onstad Kunstsenter, Bærum. Ses films ont été présentés à la 54e Viennale International Film Festival, au 66e Berlinale Forum et à l'IFFR Rotterdam. En 2012, Manna a été lauréate du A.M. Qattan Foundation’s Young Palestinian Artist Award, et en 2017 du Ars Viva Prize for Visual Arts. Actuellement, elle est nominée au Preis der Nationalgalerie für junge Kunst à Berlin.


Commissaire : Osei Bonsu

 

- - - -
Exposition coproduite par le Jeu de Paume, la Fondation Nationale des Arts Graphiques et Plastiques et le CAPC musée d'art contemporain de Bordeaux.

Les Amis du CAPC contribuent à la production des oeuvres de cette programmation.

 

 

----

-> Galerie Arnozan, 2ème étage
-> Acceso para personas discapacitadas
-> Precio Entrée du musée, 7 € (plein tarif) ; 4 € (tarif réduit)

----

www.rosab.net
Web Online Magazine

> la collection en ligne <