CAPC
musée d'art contemporain
de Bordeaux

Exposición // COLLECTION //

29.09.2017 -> 27.10.2019

[sic]

œuvres de la Collection du CAPC

Le CAPC musée d’art contemporain de Bordeaux présente dans ses galeries du second étage un important accrochage de sa Collection. Cette exposition permet de découvrir, dans le bâtiment patrimonial du musée, plusieurs des oeuvres qui ont marqué son histoire. Les visiteurs pourront voir une importante sélection d’oeuvres de plus de quarante artistes, réalisées entre les années 1960 et nos jours.

----

Deuxième accrochage, avec des oeuvres de : Absalon, Leonor Antunes, Virginie Barré, Vincent Bioulès, capcMusée d'art contemporain de Bordeaux (Philippe Thomas), Mariana Castillo Debal, Daniel Dezeuze, thea Djordjaze, Chohreh Feyzdjou, Peter Fischli & David Weiss, Toni Grand, Peter Halley, Simon Hantaï, Jenny Holzer, N.A., Jedermann (Philippe Thomas), Mike Kelley, Jannis Kounellis, Sherrie Levine, Liz Magor, Olivier Mosset, Mario Merz, Annette Messager, Dennis Oppenheim, Bernard Pagès, Présence Panchounette, Paola Pivi, Liliana Porter*, les ready-made appartiennent à tout le monde®, La Ribot, Claude Rutault, Richard Serra, Naufus Ramírez-Figueroa, Jimmy Robert, Jessica Stockholder, Jean-Paul Thibeau, Heimo Zobernig.

[sic] œuvres de la Collection du CAPC

Sic erat scriptum signifie littéralement "ainsi était-ce écrit" et sa forme abrégée, [sic], nous prévient qu'un mot a été laissé tel qu'il apparaissait dans le texte originel, malgré son caractère étrange, incongru ou mal orthographié. Organisée autour d'une série de rencontres délibérées entre les œuvres, les rythmes qu'elles imposent et les directions possibles qu'elles suggèrent, [sic] œuvres de la Collection du CAPC considère les traces laissées sur une œuvre par l'emprunt d'une référence antérieure. [sic] ne signale pas une erreur mais propose un pont entre au moins deux textes, deux œuvres ou deux contextes.

L’ambition de donner à voir simultanément la forêt (la collection) et l’arbre (une œuvre isolée) sous-entend qu’une collection est un ensemble fixe, et inamovible plutôt qu’une archive protéiforme et toujours en mouvement. Prolongeant la thématique de la réécriture et de l’accumulation, ce deuxième accrochage de [sic] intègre des œuvres d’une génération d’artistes plus jeunes aux côtés des figures fondatrices de la légendaire Collection du CAPC. Cette exposition est aussi une invitation à chercher dans ces œuvres des images et des indices pour méditer sur la relation entre une œuvre et la collection, entre la partie et le tout.

La présentation actuelle conserve les ensembles d'œuvres de Chohreh Feyzdjou (1955-1996), Simon Hantaï (1922-2008), Présence Panchounette (collectif d'artistes actif entre 1968 et 1990) et Philippe Thomas (1952-1995), qui soulignent les opérations symboliques et formelles menées par ces quatre artistes, et indiquent la façon dont leurs approches résonnent avec, et reflètent les autres pièces présentes dans l'exposition.
Les accumulations et les taxonomies de Chohreh Feyzdjou indiquent l'élan archivistique de la collection tandis que sa nature mobile et en constant ajustement renvoie aux peintures redimensionnées et reformatées de Simon Hantaï. Les allusions que l'exposition fait au théâtre — scènes, rideaux, décors — prolongent l'idée de Philippe Thomas de la collection comme fiction et l'opacité de son titre est une référence explicite à une édition de Présence Panchounette.

Commissaire invité : José Luis Blondet
Scénographe : Benedeta Monteverde

----

-> Galeries Foy et Ferrère, 2e étage
-> Acceso para personas discapacitadas
-> Precio Entrée du musée : 7 € (plein tarif) ; 4 € (tarif réduit)
-> Jeune Public

----

www.rosab.net
Web Online Magazine

> la collection en ligne <