CAPC
musée d'art contemporain
de Bordeaux

Exhibition // exposition collective //

29.06.2017 -> 07.01.2018

4,543 milliards.

La question de la matière

Dans le cadre de la saison culturelle 
Paysages Bordeaux 2017
.

----

 

Quel est l’enjeu dès lors que l’art et les musées accèdent à une conscience plus aiguë de la matière et du temps ? Comment peuvent-ils alors quitter le cadre spatial du « penser globalement, agir localement » pour entreprendre de « penser historiquement, agir géologiquement » ?

Réunissant plus de 30 artistes, l'exposition 4,543 milliards. La question de la matière traite du rapport qu’entretiennent les œuvres d’art, les collections et les histoires culturelles avec les processus écologiques et la dimension géologique du temps. Donnant à voir — à travers divers films, œuvres sur papier,  photographies, sculptures et autres documents éloquents — la continuité de la matière et des paysages temporels, cette exposition est née de l’idée que, dans une autre vie, le bâtiment du CAPC était un entrepôt de denrées coloniales dont les murs furent érigés dans une pierre calcaire jadis enfouie dans les profondeurs du sol et les poutres taillées dans les arbres d’une ancienne forêt.

La proposition centrale de l’exposition est que les œuvres s’inscrivent autant dans une histoire géophysique que dans l’histoire de l’art. S’efforçant d’embrasser une double perspective — micro-locale et planétaire — 4,543 milliards se donne pour projet de repenser certaines histoires de l’art comme des fragments de grands récits sur la Terre et de méditer la façon dont notre place y est représentée.

Commissaires : Latitudes

 

Avec des oeuvres de : A.J. Aalders, Lara Almarcegui, Maria Thereza Alves, Félix Arnaudin, Amy Balkin, Alessandro Balteo-Yazbeck en collaboration avec Media Farzin, Bernd et Hilla Becher, Étienne Denisse, Hubert Duprat, Giulio Ferrario, Ângela Ferreira, Anne Garde, Ambroise-Louis Garneray, Terence Gower, Rodney Graham, Ilana Halperin (également au département de zoologie de l'Université de Bordeaux), Marianne Heier, Christina Hemauer et Roman Keller, Lucas Ihlein et Louise Kate Anderson, Jannis Kounellis, Martín Llavaneras, Erlea Maneros Zabala, Nicholas Mangan, Fiona Marron, Alexandra Navratil, Xavier Ribas, Alfred Roll, Amie Siegel, Lucy Skaer, Alfred Smith, Rayyane Tabet, Pierre Théron, Pep Vidal, Alexander Whalley Light, Stuart Whipps (également au Musée des Beaux-Arts) ainsi que des documents et objets appartenant aux archives du CAPC, aux Archives de Bordeaux Métropole, aux Archives départementales de la Gironde, et à la collection géologique de  l'UFR Sciences de la Terre et de la Mer, Université de Bordeaux.

 

Latitudes
Fondée en 2005 par Max Andrews (né à Bath en 1975) et Mariana Cánepa Luna (née à Montévidéo en 1977), Latitudes est une agence indépendante dédiée à l’organisation d’expositions. En 2009, elle a pris en charge Portscapes [Paysages portuaires], une série de dix commandes publiques dans le port de Rotterdam (Pays-Bas). En 2010-11, elle a participé à l’organisation de l’exposition The Last Newspaper [Le dernier journal] au New Museum de New York, et s’est vu confier le commissariat du cycle d’expositions Amikejo au Musée d’Art Contemporain de Castille-León (MUSAC).

Au nombre de ses réalisations les plus récentes figurent l’exposition José Antonio Hernández-Díez. I will fear no evil au Musée d’Art Contemporain de Barcelone (MACBA) en 2016; Compositions, une série de commandes réalisées in situ à la Galerie Weekend de Barcelone (2015-2016) ; et, en collaboration avec Kadist (depuis 2016), l’édition en ligne de Incidents (of Travel), un reportage documentant le champ curatorial à travers le monde.

En septembre-octobre 2017, Latitudes animera le programme de résidence   Geologic Time au Banff Centre for Arts and Creativity.

 

 

Cette exposition reçoit le soutien de INELIA et de Pro Helvetia, Fondation Suisse pour la culture.

 

----

-> Galeries, rez-de-chaussée
-> Disabled access
-> Price: Entrée du musée, 7 € (plein tarif) ; 4 € (tarif réduit)

----

www.rosab.net
Web Magazine Online

> la collection en ligne <