CAPC
musée d'art contemporain
de Bordeaux
<- mercredi 9 mai 2012 ->

• 09 mai 2012 - 19:00

CONFéRENCE

OLIVIER BARDIN
Traffic
----

Initiée et proposée par Nicolas Bourriaud, l’exposition Traffic a été présentée au CAPC de janvier a mars 1996. A l’heure ou l’esthétique relationnelle trouve sa formulation théorique, l’exposition en devient l’expression la plus vivante. Transformant la nef du CAPC en laboratoire de l’échange et terrain d’expérimentation de l’inter-humain, Traffic a fait date. Elle apparaît aujourd’hui comme une exposition manifeste ayant réuni des artistes majeurs et ayant cristallisée les enjeux et les problématiques fondamentales de l’art des années 1990.

----

Quinze ans plus tard, le CAPC revient sur cet évènement et propose de construire une archive a postériori de cet évènement, reconstituant l’histoire de cette exposition par l’intermédiaire de la parole. Tout au long de l’année, vont se succéder différentes personnalités invitées à raconter ce qu’elles ont fait et vu dans Traffic.

 

En 1996, l’artiste Olivier Bardin, termine son cycle d’études à l’école des Beaux-Arts de Bordeaux. Déjà très impliqué dans l’organisation d’expositions, il est invité, dans le cadre de l’exposition TRAFFIC à encadrer les étudiants qui assistent les artistes pour l’installation de leurs œuvres. L’ensemble des artistes réunis dans cette exposition sous tous, de près ou de loin associés au concept d’esthétique relationnelle, inventé par le commissaire et critique d’art Nicolas Bouriaud. En adéquation avec l’esprit qui préside à l’esthétique relationnelle, la préparation de TRAFFIC fut un évènement particulier, une véritable expérience humaine et collective de partage. Olivier Bardin, présent au cœur du processus de montage de cette exposition, en reste un témoin privilégié. Il nous offre aujourd’hui son point de vue, quinze ans après et raconte ce qu’a représenté pour lui cette expérience unique. 

Le travail d’Olivier Bardin intéresse la représentation du sujet dans le contexte de la sphère des images médiatique. Par l’intermédiaire de dispositifs filmiques qui mettent en jeu des scénarios, et des actions collectives, il questionne et analyse la manière dont se construit et se déconstruit l’identité par le biais des outils de communication visuelle, et en particulier de la télévision. 

Olivier Bardin a récemment participé à l’exposition La force de L’art 2, organisée au Grand Palais en 2009.

----

-> Voie d'accès pour personnes handicapées
-> Tarifs : 3€. Gratuit pour les Abonnés et les Amis du CAPC

----

www.rosab.net
Web magazine en ligne

> la collection en ligne <