CAPC
musée d'art contemporain
de Bordeaux
<- jeudi 27 avril 2017 ->

• 27 avril 2017 - 12h30 à 13h30

HISTOIRE DE L'ART // THéORIE VISUELLE : N'IMPORTE QUOI MAIS PAS N'IMPORTE COMMENT //

POPCORN : CINéMA, DESIGN ET ART - I
par Alexandra Midal
----

Sixième rendez-vous du cours d'histoire de l'art 2016/2017 proposé par Alexandra Midal.

----

 

Popcorn : Cinéma, design et art est une proposition à rebours d’une possible filiation entre les disciplines de l’art, du design et du cinéma à partir du premier film de l’histoire : La Sortie des Usines Lumière dont la première représentation publique se déroula en 1895 à Lyon. En s’appropriant le principe du montage d’abstraction d’Eisenstein utilisé pour le théâtre, le cours explore pour la première fois ces croisements. Il commence par l’optimisation des techniques cinématographiques au tournant du XXe siècle, par la rationalisation tayloriste du corps mise au service de l’efficacité des gestes pour faire une mise au point avec plusieurs gros-plans choisis en hommage aux inventeurs du cinéma : Thomas Alva Edison, George Méliès et les frères Lumière. Contrairement aux enjeux qui avaient présidé à leurs naissances respectives, un projet démocratique et marxiste pour le design et un spectacle forain pour les gens modestes pour le cinéma, les deux disciplines ont été taxées comme l’émanation du capitalisme, de la technique aliénante, entachées d’ « impureté ». Régime capitaliste du design régulièrement soulevé et du cinéma que Kracauer a dénoncé, ces critiques s’associent  avec l’immoralité incarnée par la figure du diable qui se propage du célèbre essai du cinéaste Jean Epstein Le Cinéma du diable (1947) au film de Georges Méliès « Le Locataire diabolique » (1909) jusqu’aux essais posthumes sur le design du spécialiste des médias, Vilèm Flusser, Petite philosophie du design (2002). 

 

----

-> Auditorium du musée, 2ème étage
-> Voie d'accès pour personnes handicapées
-> Tarifs : Gratuit

----

www.rosab.net
Web magazine en ligne

> la collection en ligne <