CAPC
musée d'art contemporain
de Bordeaux
<- mercredi 19 janvier 2011 ->

• 19 janvier 2011 - 19:00

CONFéRENCE

CLAIRE MOULèNE
Objets intrépides
----

Au XVIIIe siècle, le musée public se construit en creux sur la marginalisation des objets et pratiques individuelles. Au service d’une collectivité de spectateurs, il déploie des collections à grande échelle et met à l’index toute une partie de la production artistique considérée comme trop intimiste. Ce faisant, il entérine la disparition de la proximité, du toucher ainsi que l’examen et la comparaison directe des oeuvres d’art qui présidaient au modèle du cabinet de curiosités.
Au cours du XXe siècle, à la faveur d’un recouvrement croissant de l’histoire de l’art par l’histoire des expositions, certains artistes et commissaires d’exposition se sont attelés à l’élaboration de dispositifs permettant de retisser ce lien étroit et direct avec le spectateur. À travers des procédés de réduction d’échelle, d’orientation du point de vue, l’utilisation de gadgets, la création d’espaces restreints et claustrophiles ou encore le rapport de face à face, « les dispositifs à spectateur unique » déclinent chacun à leur manière des conditions particulières et inédites qui tendent à redéfinir le statut même du spectateur.

Née en 1980, Claire Moulène est critique d’art et commissaire d’exposition indépendante. Journaliste aux Inrockuptibles, collaboratrice régulière pour Artforum, elle a publié en 2006 L’art contemporain et le Lien Social aux éditions du Cercle d’art. Elle a, entre autres, réalisé l’exposition « Partenaire Particulier » au Frac Paca en 2006, « Enlarge your Practice » à la Friche de la Belle de Mai en 2007, « Grand Chaos et Tiroirs » dans le cadre du Printemps de Septembre en 2008, « Sécession » à la Caserne Niel à Bordeaux en 2010 et « Biennale de Belleville » à l’automne 2010.

 

Auditorium

----

-> Voie d'accès pour personnes handicapées
-> Tarifs : 3 €. Gratuit pour les abonnés

----

www.rosab.net
Web magazine en ligne

> la collection en ligne <